fujijardins.com  
 

de ce qui reste : 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - [2017]



ombre



Projet sôan - fujijardins









 

171027 - Projet sôan

Suite à l’édification de l’ossature du sôan en juin dernier, le chantier se poursuit depuis, au grès de mon temps libre. A ce jour le gros oeuvre est terminé. J'adresse tous mes plus scincères remerciements aux amis qui sont venus me préter littéralement "mains-fortes". Si j'ai toujours envisagé ce projet comme quelque chose que je devais mener seul, il m'était impossible techniquement d'édifier la structure ou la toiture sans aucune aide extérieure.

L'aménagement intérieur a également commencé avec la pose du hiratenjô (faux-plafond au dessus du kamiza, place du shôkyaku), du premier tana (étagère) du mizuya ou encore du premier kakedo (volet suspendu extérieur). Mais il reste encore beaucoup à faire : fabrication du nijiriguchi (petite porte d'entrée), mise en place des shoji (fenêtres), des autres kakedo, réalisation des autres faux-plafonds (ochitenjô au dessus du daime, tatami où le teishu prépare le thé et faux-plafonds du mizuya) et tana (côté mizuya, mais aussi la paire attenante au sodekabe, que l'on appelle tsuridana car suspendue), etc.

Mon objectif est de terminer tout ceci d'ici le printemps. Les températures seront alors suffisamment douces pour attaquer les enduits. Et si tout se passe comme prévu, le sôan devrait être opérationnel au tout début de l'été et être en mesure d'accueillir ses premiers invités.

Toutes les photos sur l'avancement du chantier sont à votre dispostion, cher lecteur, sur cet album Flickr.

 

 

 

 





 


ombre



Chrisitian Desbois - Photo de Fabienne Renault









 

170622 - A la mémoire de
Chrisitian Desbois (1952-2010)

Christian Desbois s’est envolé.
Article de Sylvie Santini, publié sur le site Paris Match le 09/07/2010.

 

 

 

 





 


ombre



Projet sôan - cabane à thé rustique japonaise









 

170614 - Projet soân

3 ans pour concevoir, fabriquer et assembler les éléments de l'ossature et du toit dans mon garage, puis pour tout démonter. 3 jours ont suffi à 3 personnes pour tout remonter in situ. Le chiffre "3" est plus que jamais inscrit au coeur de ce projet et cela me ravis. 

A présent va commencer la phase de "hors-d'eau" (couverture de la toiture et montage des murs). Dans sa chrysalide de plastique, le sôan va se transformer lentement...

Un très grand merci pour leur aide et leur soutient à Domiko, Bernard, Christophe, So-chan, Régine et Albert. Sans vous, ce projet n'en serait pas là.

Plus de photos sur cet album Flickr.

 

 

 

 





 


ombre



Hengaku - 扁額









 

170602 - Projet soân

J’ai fini de graver le hengaku (扁額 - plaque nominative généralement en bois) du futur sôan. Bien que depuis le début de ce projet, le nom du sôan m’était venu assez rapidement, je souhaitais prendre mon temps et envisager d’autres possibilités. Finalement, c’est la première idée que j’ai gardé. Ce nom, cher lecteur, vous sera dévoilé plus tard, au moment de l’inauguration du chashitsu.

 

 

 

 





 


ombre



170508 - Tentative de haiku/tanka









 

170508 - Tentative de haiku/tanka

Gascogne et wabi
Unis en un même flou
Matin de brume

Sumie devant le nez
Seul, j’avance sur le chemin

 

 

 

 





 


ombre



170508 - Tentative de haiku/tanka









 

170508 - Tentative de haiku/tanka

Brumes du matin
sur la landes balafrée
le cri d’un corbeau

Restent pour me consoler
fougères et herbes folles

 

 

 





 


ombre



170422 - Tentative de haiku/tanka









 

170502 - Tentative de chabana

Shô ( - iris)
Hanaire : céramique et bois, réalisé par mes soins.

 

 





 


ombre



170422 - Tentative de haiku/tanka









 

170501 - Interlude (en attendant le montage du sôan)

Début de construction d'un hiramon (平門), un terme générique qui désigne une petite porte souvent recouverte d'un toit bas d'aspect rustique. Il ne sera pas installé dans le jardin de thé, mais servira plutôt de brise-vue avec le voisinage.

Bien que l’on puisse trouver ce genre d’élément architectural dans certains jardins de thé classiques nippons, il n’est pas, d’un point de vu orthodoxe, associé au style wabi (わび) qui m’est si cher. Il en effet plus courant de retourner ce genre de porte au sein de jardin de thé appartenant à une certaine catégorie sociale plutôt située dans le haut de l’échelle (écoles de thé, jardins de daimyo, ou autre type de personne fortunée). Mon humble petit bout de jardin ne sera donc pas affublé de cet artifice , auquel je préfère un simple kimon (木戸門 - petite porte en bois) ou, si je peux en trouver un, un shiorido (枝折戸), sobre et simple porte en bombou largement préférée par les pratiquants du wabicha (わび茶), le "thé de la simplciité".

 

 





 


ombre



170430 - Tentative de haiku/tanka









 

170430 - Tentative de haiku/tanka

Au chant du coucou
envolés mes doux rêves
matin d’avril

M’en souviendrais-je encore
à l’écoute des grillons

 

 





 


ombre



170422 - Tentative de haiku/tanka









 

170422 - Tentative de haiku/tanka

N’es-tu point ivre
des fragrances des glycines
petite abeille

Te feront-elles oublier
que tu t’en iras en mai

 





 


ombre


170415 - A la recherche de...


En juillet 2013, je posais les premiers éléments du "nombril" du jardin : le tsukubai. De ce point central, le roji s'est developpé de manière concentrique. Il manque toujours cependant l'élément principal : le sôan.
Mais date a été prise et le chantier d'élévation de sa structure est prévu pour juin, aidé d'un couple d'amis toulousains. L'emplacement du sôan sera juste situé à la droite de la photo ci-dessous. Il viendra ainsi compléter l'image que je mûris dans mon esprit depuis 4 ans. Nombre d'autres années seront nécessaires avant d'espérer obtenir un résultat probant. Sadô, la voie du thé est école de patience, cher Lecteur !




ombre



Kotoin, Kyôto - Tombe de Hosokawa Sansai Tadaoki  !









 

170413 - A voir et à revoir

Jardins d'ici et d'ailleurs (ARTE) - mise à jour :
- Daitokuji, à Kyôto.
- Murinan, à Kyôto. Diffusion le 14 avril 2017 à 18h30, sur ARTE.
- Kenrokuen, à Kanazawa.

Merci à Jean-Luc d'avoir partagé ces informations.





 


ombre



Haiku/tanka : momiji !

Haiku/tanka : momiji !







 

170408 - Sakuramochi faits maison

Le premier est typique de la région du Kanto. L'extérieur est constitué d'une sorte de crêpe de shiratamako. A l'intérieur une boule de koshian, le tout surmonté d’une feuille de cerisier (du jardin) saumurée.

Le second type est plus courant dans le Kansai et dans l'ouest du Japon. Extérieur dômyôjiko imprégné d'un sirop de sucre, intérieur koshian, avec toujours la feuille de cerisier saumurée.

Cette dernière se mange, c'est elle qui va apporter cette délicate saveur florale caractéristique d'un sakuramochi. Seules les feuilles de Prunus Serrulata sont traditionnellement utilisées, car très parfumées. Des trois cerisiers plantés dans le jardin, un seul appartient à cette variété (pour être précis, il s'agit du cultivar Kanzan). Il faut prélever les feuilles lorsqu'elles sont jeunes et tendres (généralement, juste après que les fleurs se soient fânées), les ébouillanter rapidement avant de les placer au sel, bien à plat. Après 3 ou 4 jours au frigo, on peut les utiliser ou les mettre en bocal de saumure pour les conserver (toujours au frigo).

A noter : le plateau en grès noir réalisée par Marie-Ange Moratin (http://marie-ange-ceramique.blogspot.fr), jeune céramiste installée à Tarnos (40) et dont le travail est imprégné d'influences nippones.





 


ombre



Haiku/tanka : momiji !








 

170405 - Tentative de haiku/tanka

Panaches flamboyants
sur le vert tendre au jardin
amis momiji

Bien plus humbles deviendront
quand viendra le crépuscule





 


ombre



Haiku/tanka !








 

170331 - Tentative de haiku/tanka

A l'orée du bois
d'une aurore printanière
honorer le thé

Avec pour seul compagnon
le chant du vent dans les pins




 


ombre



Namagashi fait-maison !








 

170305 - Tentative de chabana

Ume ( - prunus) et Kusaboke (草木瓜 - Chaenomeles japonica)
Hanaire : céramique et bois, réalisé par mes soins.




 


ombre

 

 

 

  baseLine  
Shikoku Henro Tour 2010